L’affaire n’a pas fait grand bruit et pourtant elle est d’importance…

Un réseau pédocriminel dans le Cher

Un violeur pédocriminel, dont l’identité nous a été cachée, est arrêté en février 2009.

Le monstre en question a perpétré ses crimes sur de très jeunes mineurs en prenant soin de faire des photos des horreurs commises. Il sera mis en examen puis écroué.

Une enquête est diligentée pour connaître ses éventuels complices et la piste remonte jusqu’à un certain Jean- M. demeurant à Sainte Thorette,  dans le Cher.

Un relais pédophile à la Direction des Solidarités du Conseil général  

Là stupeur, l’un des destinataires de films et clichés exerce la profession d’assistant socio-éducatif au service enfance de la Direction des Solidarités et de la Cohésion Sociale du Conseil général du Cher.

L’ignoble fonctionnaire de l’enfance faisait recel de ces matériels issus des viols sur jeunes mineurs et les diffusait sur Internet.

Âgé de 56 ans, il est à craindre qu’il ait eu le temps de s’adonner à ses répugnants penchants du fait qu’il exerce une profession le mettant en relation avec des mineurs « à protéger » depuis des années.

Il a été arrêté à son domicile le 2 février 2011 par une équipe de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) d’Orléans. Lors de sa garde à vue à l’hôpital de Bourges, pour des problèmes de santé dont il se plaignait, une perquisition plus complète a permis de découvrir les photographies incriminées mais aussi des films insoutenables d’enfants de moins de 10 ans dans des scènes de tortures avec sévices sexuels.

Ces pièces à conviction figuraient sur la carte mémoire de téléphones portables et sur son ordinateur personnel. Il a avoué s’être procuré ces images et a reconnu qu’il les faisait circuler. En conséquence, il a été mis en examen et immédiatement placé en détention provisoire afin d’éviter toute communication avec des comparses appartenant à son réseau de pédocriminels.

L’étouffoir est en marche

Le Conseil général du Cher est très ennuyé par cette affaire et communique le moins possible. Le président du conseil général, le socialiste et ancien prof d’EPS Alain Rafesthain, a seulement précisé que l’éducateur pédophile « pouvait être en rapport avec des enfants » et était suspendu de ses fonctions. La vice-présidente Irène Félix s’est contentée de mentionner en commission à quelques élus conseillers généraux qu’un éducateur avait « pété les plombs » sans s’étendre davantage.

On ne peut que regretter le black-out et une inquiétude davantage consacrée à la réputation de l’aide sociale à l’enfance qu’à l’information des familles dont des enfants ont été mis en contact avec l’éducateur.

La réalité pourtant c’est que le Conseil général du Cher a pu mettre des enfants à protéger en contact avec ce genre de personnage dont la carrière de pervers semble bien remplie. Carrière couronnée par la responsabilité qui lui a été confiée de participer à la mise en place de la politique de l’enfance du département.

Une politique qui a pu nous faire écrire que le Conseil général avait la main lourde en matière de placement. Les enfants placés pour Jean M cela ne manquait donc pas.

About these ads
Commentaires
  1. [...] "Un réseau pédocriminel dans le Cher source et article complet : http://comitecedif.wordpress.com/2012/10/15/une-affaire-trop-discrete/ ;   —————— A voir actuellement : disparition depuis le 22/09 en Franche-comté d'un enquêteur du réseau pédophile francais Stan Maillaud (conférence de presse le 20/10/12 à Amancey) : http://enfantsjustice.wordpress.com/disparition-inquietante-stan-maillaud-depuis-le-220912/  [...]

  2. ben dit :

    cela ne m’étonne pas et n’en doutez point, il y a encore beaucoup de genre de dépravé dans tout ce circuit qui se protègent les uns des autres…

  3. Watchman7 dit :

    Les responsables hiérarchiques qui cultivent la loi du silence ne sont pas clairs, pas clairs du tout même, jusqu’où cet éducateur était il impliqué dans les films qu’il balançait et des enfants mis en foyer bont ils servis dans cet ignoble commerce de dépravés malades ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s