Tous les parents sont concernés par la Marche Blanche !

Publié: 08/11/2012 dans Contre-attaques, Placements abusifs
Tags:, , , , ,

Pour énerver le lobby des assistantes sociales
Parce que nous ne devons pas oublier Marina

L’affaire Marina a laissé des traces sanglantes dans la conscience de ceux qui avaient le pouvoir de la sauver. Ce n’était d’ailleurs pas la première fois que la protection de l’enfance était mise à l’index : d’autres petites victimes ont déjà succombé à une absence d’intervention. D’autres encore furent victimes d’interventions malencontreuses lors desquels des enfants ont été arrachés à des familles aimantes ou soustraits aux soins d’un parent protecteur pour être remis aux griffes d’un parent bourreau.

Parce que nous devons dénoncer la course aux moyens

Pourtant face à ces destructions d’enfants et de famille, l’ANAS (association d’assistant de service social) ose se faire entendre non pour s’excuser mais pour fulminer, tempêter et s’en prendre aux associations de défense de la famille.

Notre crime aux yeux de l’ANAS est de mettre en nous en cause le travail forcément parfait des travailleurs sociaux. À ses yeux, les « dysfonctionnements » éventuels ne seraient dus qu’au « manque de moyens ».

Le manque de moyens vraiment ! Alors que près de 7 milliards d’euros (oui 7 milliards d’euros, vous avez bien lu !) sont consacrés à financer l’aide sociale à l’enfance avec les résultats que l’on sait.

Parce que nous devons faire entendre la défense de l’enfance et de la famille

Comme nous l’avons dénoncé au CEDIF les moyens de l’aide sociale à l’enfance sont très mal employés et les associations de défense de la famille et de l’enfance ont des propositions concrètes à formuler.

Nous prétendons effectivement que les dysfonctionnement de la protection de l’enfance sont issus en réalité d’un système mis en place pour :

–         déresponsabiliser les parents ;

–         ponctionner le contribuable tout en faisant le malheur des familles.

Parce que leur système de « protection de l’enfance » marche sur la tête

Un tel système est porteur d’insécurité pour les enfants mais aussi pour les mamans et les papas. En effet, la volonté de l’aide sociale à l’enfance de justifier de personnels supplémentaires et de budgets à rallonge les conduit à multiplier fichage parental et interventions futiles ; alors que leur périmètre d’intervention devrait se concentrer sur les cas de mise en danger d’enfants.

Soyons clairs, aujourd’hui aucune famille n’est à l’abri d’une intervention malencontreuse des services sociaux de l’enfance et donc aucune famille ne doit manquer à l’appel de la marche blanche du 18 novembre 2012, laquelle partira du ministère de la justice à 14 h à l’angle de la rue de la Paix et de la rue Casanova.

Advertisements
commentaires
  1. terriou bruno dit :

    Merci j’aurai aimé être présent mais maintenant avec mon invalidité j’ai du mal a tenir plus de 10 minutes debout, merci… les services sociaux et ces magistrats très très partial.

    Madame ou Monsieur, le Procureur Général (Cour pénale Internationale)

    L’instruction d’une plainte ne changera rien à ce que les gouvernements Belge et Français, n’honorent point les conventions dont ils sont signataires.

    Devant les comités ou les instances internationales, ils n’évoqueront jamais des situations précisent ou leurs propres ressortissants, émettent des immixtions arbitraires ou illégales dans le respect de la vie privée ou familiale.

    Alors que le Tuteur qui est une institution Française est censé respecter l’article 22 de la convention des personnes handicapées par le biais des responsabilités que lui a confié l’état Français par son rôle de Tutelle.

    Ainsi que le Centre de Belgique ou réside mon fils handicapé sur les bases que nul n’est censé ignorer la loi et qu’ils sont aussi punissables pour ces immixtions arbitraires ou illégales dans le respect de la vie privée ou familiale.

    Ces états préfèrent laisser ce génocide par ces souffrances humaines endurées pour un groupe d’individus soit mon fils ainé et moi-même dans nos atteintes à notre intégrité mentale, ou ils invoqueront que la séparation des pouvoirs ne leur permettait pas d’intervenir, que ce génocide de maltraitance à l’intégrité mentale sur des personnes humaines par ces violences institutionnelles n’était pas de leur ressorts, tout en laissant s’aggraver la douleur à la personne humaine en ne respectant pas un simple droit subjectif, par l’interdiction d’immixtions arbitraires ou illégales dans le respect de la vie privée ou familiale qui perdure depuis décembre 2008.

    Si les institutions Françaises civiles (service sociaux) Judiciaires (tribunal d’instance puis cour de cassation) auraient respecté ce droit dès 2008, soit ces visites médiatisées qui devaient me redonner mes droits d’hébergements a l’égard de mon fils porteur d’un handicap, aujourd’hui je ne serais plus dans une attente interminable et dans la continuité de cette souffrance au regard de savoir « quand je vais pouvoir de nouveau serrer mon fils dans mes bras »

    Alors quand l’espèce il peut être établi que l’appréciation des éléments de preuve, l’application de la législation ont été de toute évidence arbitraires, manifestement entachées d’erreur et ont représenté un déni de justice.

    Veuillez accepter, Madame ou Monsieur, le Procureur Général, l’expression de ma considération distinguée.

    Monsieur TERRIOU Bruno

    …………………………………….

    Cher Monsieur Terriou,

    Je vous remercie de votre message. Veuillez note que la compétence de la Cour Pénale Internationale est très limitée. En effet, elle ne peut connaître que du crime de génocide, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre, ainsi que définis aux articles 6, 7 et 8 du Statut de Rome, qui ont été commis après 2002. En outre, la Cour ne peut exercer sa compétence que pour les Etats qui ont ratifié le Statut de Rome.

    Pour de plus amples informations au sujet de la compétence de la Cour et pour consulter le texte intégral du Statut de Rome, veuillez vous rapporter à la page 2 du document joint et au site internet de la Cour, http://www.icc-cpi.int. Nous vous encourageons à lire attentivement ces informations.

    Si, après avoir pris connaissance de ces informations, vous souhaitez présenter une plainte à la Cour, vous trouverez la marche à suivre à la page 1 du document joint.
    Cordialement,

    Bureau des informations et des éléments de preuve
    Bureau de Procureur
    Cour Pénale Internationale ..

  2. L’incompétence, c’est de ne pas savoir – L’ignorance, c’est de ne pas se soucier – La perversion, c’est de nier la situation, voire d’en jouir – la lacheté, c’est de ne rien faire – la fatalité, c’est de croire ne pouvoir rien faire…

    Finalement, quelque soit les raisons qui maintiennent ce status-quo : à chacun son libre arbitre : se complaire ou alors… lutter, suivant ses propres moyens, à son propre rythme et peu importe que cela soit efficace ou non. Toute l »importance étant de ne surtout pas être compté au nombre des ceux qui n’agissent pas. Et quand bien même vous devriez être le seul, soyez celui-là : c’est une question d’honneur.. Une question de quoi ?? … Tout le problème est là, j’en ai peur…

  3. trublion dit :

    ces salopes d’AS n’ ont qu’a venir essayer de me réprimer ! je vais leur sulfater la gueule !

  4. Bonjour,

    Nous venons de parcourir votre site, celui du CEDIF, que nous avons beaucoup apprécié. Nous aimerions ainsi vous inviter à vous joindre à nous, et plus exactement à devenir rédacteur sur CareVox, premier site participatif dédié aux actualités de santé et de bien-être.

    La particularité de CareVox est de permettre aux professionnels, mais également aux passionnés de tout bord par les thématiques de santé, de faire part de leurs préoccupations de bien-être dans leur domaine de prédilection, dans la limite de l’exactitude scientifique dont CareVox se veut le garant.

    A la lecture de vos écrits, nous sommes convaincus que de nombreux lecteurs de CareVox aimeraient vous connaître davantage, s’informer et tirer parti de votre expérience, de vos conseils et de vos réflexions sur les thématiques ayant trait à la santé.

    Nous sommes heureux de notre côté de pouvoir vous offrir la tribune de CareVox pour vous permettre d’intéresser un large public à vos développements. Les articles sont évidemment relus et corrigés par un comité de rédaction.

    Sur CareVox vous côtoierez des passionnés, comme vous, par la santé et le bien-être. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant ou nous faire part de vos questions et remarques éventuelles. Vous pouvez compter sur nous, et nous vous renseignerons avec plaisir.

    Dans l’attente de votre réaction, et bien cordialement,

    L’équipe de rédaction de CareVox

    http://www.carevox.fr/
    redacteurs@carevox.fr

  5. MAMAN EN COLERE dit :

    L’initiative est bonne, on voit que les ravages accomplis par les assistantes sociales mobilisent et on a envie de dire enfin !!! Comment peut-on s’imaginer que des un pays qui se dit à tort patrie des droits de l’homme, les exactions quotidiennes des ces gens syndicalisés et à tout pouvoir puissent perdurer.

  6. titamaro dit :

    Bonjour j’aurais vraiment voulu participer à cette marche, malheureusement mon capital ne me permet pas de pouvoir monter sur paris, en ce qui me concerne, mon histoire continue jusqu’au 30 novembre 2012, j’ai décidé d’attaquer directement la juge part le biais d’article de loi m’ayant permis de contester chacune de leur accusation, ayant pour leur part violer une loi prioritaire, celle de la libre expression, il y a aussi abus de faiblesse sur un invalide et une femme enceinte, ma compagne c’est vue gâché la totalité de sa grossesse avec à la clé conplication due au harcellement des services sociaux, j’ai pour ma part adresser un courrier de 10 cm à madame le juge lui prouvant part a + b que si il ne violent pas les lois, il ne travaillerais pas plus que les 3 million de chômeurs, j’adresserai l’exactitude courrier à la cour de cassation ainsi qu’a la commission européenne des droit de l’homme.

  7. […] de l’ANAS, ce lobby des travailleurs sociaux qui n’est pas ressorti indemne de la terrible affaire Marina et qui devait nous pondre d’insipides solutions d’amélioration de la protection de […]

  8. […] Nous avions alors participé à la marche blanche pour Marina (https://comitecedif.wordpress.com/2012/11/20/marche-blanche-pour-marina/) et dénoncé l’attitude de l’association des assistants de services sociaux (ANAS) qui ne comprenait visiblement pas ce qu’on pouvait reprocher à cette profession (https://comitecedif.wordpress.com/2012/11/08/tous-les-parents-sont-concernes-par-la-marche-blanche/). […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s