Marche blanche pour Marina

Publié: 20/11/2012 dans Contre-attaques, Interpellations
Tags:, , ,

Ce 18 novembre nous étions là avec un collectif d’associations 

Nous étions là oui, car nous sommes des parents, à ce titre nous sommes tous touchés par le martyre de la petite Marina Sabatier. Nous sommes touchés parce que nous nous demandons comment des parents ont pu faire subir à leur fille ce que Marina a subi. Nous ne pouvons pas nous identifier à de pareils monstres car ils sont une insulte à la parentalité. Nous aimons notre famille, nous aimons nos enfants et si nous n’aurions jamais pu être les géniteurs de Marina, nous aurions pu avoir une fille comme Marina, si elle avait été notre fille, elle serait encore vivante et nous lui aurions donné tout notre amour.

La fin de l’innocence

Rien de tout cela n’aurait jamais dû arriver. Dans notre pays où l’État a tout prévu pour chacun d’entre nous du berceau au cercueil, il existe une institution appelée Aide Sociale à l’Enfance. Cette institution qui vit de nos impôts nous garantit que dans ce pays les enfants en danger de mort dans leur famille sont pris et séparés de leurs géniteurs pour leur bien.

Mais tout cela c’est de la théorie, l’ASE est intervenue certes, mais l’ASE n’a pas sauvé Marina, Marina est morte et son corps a été abandonné comme un tas d’ordure après que son géniteur lui ait arraché la vie

Mais alors que fait l’ASE ?  

L’ASE intervient tous les jours, plusieurs centaines de milliers de familles sont l’objet de ses investigations. Certains conseils généraux envoient les services de la PMI ficher l’ensemble des familles dans les écoles. L’ASE n’a pas placé la petite Marina, mais l’ASE place à tour de bras les enfants de certains parents déficients, mais aussi les enfants de parents équilibrés et aimants. Je sais de quoi je parle une centaine de parents m’ont fait le récit de leur souffrance de séparation par la malveillance d’assistantes sociales. Je suis moi aussi un de ces parents.

J’ai donc cherché à comprendre le rôle véritable de l’ASE, à savoir comment raisonnaient ses agents. Je suis persuadé aujourd’hui que la finalité de l’ASE n’est pas la protection de l’enfance, mais la protection de ses agents et l’augmentation de ses budgets. Et s’il en fallait une preuve c’est l’ANAS, représentant les assistants de service sociaux, qui nous fournit cette preuve par le mépris qu’elle affiche à l’égard de cette marche blanche et la bonne conscience qu’elle brandit en considérant que même pour Marina les assistantes sociales n’ont rien à se reprocher. L’ASE ne se sent pas davantage coupable d’avoir fait placer abusivement des enfants pour remplir des foyers.

L’ASE ne protège donc pas les enfants qui en auraient besoin et peut détruire ceux qui n’ont pas besoin d’elle.

Alors si aucun d’entre nous ne peut s’identifier aux géniteurs monstrueux de Marina, tous nous pouvons nous identifier aux familles meurtries par l’ASE car à côté des petites Marina martyres il existe aussi d’autres petites Maries privées de l’amour de leurs parents. Et ces parents là ce pourraient être nous.

Advertisements
commentaires
  1. alautis dit :

    Dommage que cette marche n’ai pas motivé plus la presse, car vu le peu d’article qu’il y a, aucun ne fait mention des placements abusifs , c’est bien regrettable, est ce une démarche volontaire de certaine associations présente à cette marche ou une simple omission des médias présent.

    Cela ne fera pas avancer la cause des enfants maltraités de cultiver le demi d’un lamentable dysfonctionnement de l’aide sociale à l’enfance.
    Cette marche n’aura servi qu’a faire la publicité de quelques associations à des fin commerciale, que d’aider véritablement les enfants, en refusant de voir la vérité en face.

    Triste France.

  2. La respectabilité des services dits de l’aide à l’enfance devrait tenir au seul fait de détecter des enfants maltraités et seulement ces enfants-là. A la suite d’investigations sérieuses, le juge prend ses responsabilités en confiant la victime à des éducateurs spécialisés et donc formés pour effectuer cette mission. Le procureur poursuit les adultes maltraitants, comme il convient et requiert les peines adaptées au délit ou au crime. Sauf que cette façon de faire coûte beaucoup d’argent, beaucoup d’énergie et que les ces fonctionnaires largement rémunérés n’y trouvent pas leur compte. Il leur faut beaucoup plus d’argent …..et beaucoup moins de travail. Alors; ils ont élaboré un autre plan, une autre stratégie, au mépris de la Loi, au mépris des contribuables. Ainsi, ils vont kidnapper, dans des familles saines, des enfants, sans aucun problème, pour les parquer en masse et encaisser des sommes astronomiques sous forme de subventions disproportionnées ( 7 000€ par enfant et par mois) . Des montagnes d’argent ( 4500 enfants x 7 000 x 1 mois) distribuées sans aucun contrôle, et qui finiront, en grande partie, dans les poches des organisateurs de cette gabegie. Voila pourquoi la petite Marina est morte. Les personnes chargées de la protéger étaient trop occupées à se remplir les poches !!!!!!! Et de ce fait, elles n’avaient absolument pas le temps de s’occuper de cette enfant battue à mort.

  3. Il y a manifestement un problème de fond. Ce qui est inquiétant, c’est que n’a pas l’air nouveau..

    On se souvient également des déclarations de l’Inspecteur Général des Affaires Sociales qui reconnaissait lui même que 50% des enfants étaient enlevés à leurs parents sans nécessité (soit 70 000 sur les 140 000) et 5 ans plus tard – rien n’avait bougé (!) sans plus d’inquiétude. I

    Il s’agit d’un crime moral et … aucune réaction (!) : il y a un très gros problème dans cette société… La fuite en avant actuelle n’est pas non plus des meilleurs augures… Heureusement, les français commencent à donner quelques signes d’espoir par un regain d’intérêt sur la question familiale…

  4. Barbe dit :

    Je confirme, et les médias ne s’en empareront pas car comme l’a écrit un journaliste dans son livre « Place Beauveau », les fonctionnaires des foyers de protection de l’enfance font pression pour maintenir leurs postes et leurs avantages exorbitants et pour cela il leur faut de la « viande fraîche ». Tout est bon pour cela. Les premières cibles de l’ASE sont les parents qui utilisent le peu de droit qu’ils ont à ne pas empoisonner leurs enfants avec tous ces vaccins inutiles et souvent dangereux, les laboratoires y veillent. Je sais de quoi je parle j’en fais partie. Sur tous les enfants nés sous X et les orphelins, très peu sont proposés à l’adoption, obligeant les familles candidates à attendre des années, pour finalement adopter à l’étranger, ce qui leur coûte une fortune et engraisse d’autres administrations au passage. La bêtise de tous ces « idiots utiles » de travailleurs sociaux fait le reste, ils le font gratuitement pour eux, payés par nos impôts. L’Etat n’a pas intérêt à faire le ménage et à séparer le bon grain de l’ivraie. Mais ce cafouillage est loin d’être propre à la protection de l’enfance, on le voit à tous les niveau dans ce pays. C’est un profond problème de démocratie. J’invite tout à chacun à mener une réflexion sur la société dans laquelle on vit, et sur le travail réel effectué par tous ceux qui nous gouvernent depuis des décennies…

  5. Abonné utile dit :

    C’est en parlant avec les participants que l’on peut réaliser à quel point certains sont aveuglés par la propagande d’Etat sur la protection de l’enfance, y compris parmi ceux qui prétendent voulior faire avancet cette cause. Je remercie donc le CEDIF d’exposer une vision claire des modes de fonctionnement de la maltraitance institutionnelle et d’avancer des solutions, les seules cohérentes.

  6. jambu-brunet laurence dit :

    malgre toutes leur belles paroles , l ASE ne fait rien et detruit tout ce qu elle touche, en fait ces agents ne servent à rien, qu à creer toujours plus de dépenses avec ,notre argent, non seulement ils s attaquent à ce qu on a de plus cher mais en plus on paye des impots pour nourrir cette populasse infecte

  7. bonjour je suis victime de placement abusive cela fait dix ans que ca dure depuis que mon mari est dècèder on a dèsigner une tutelle a mes enfants car ils sont riche et quand je me suis rendu au notaire je me suis rendu compte que mes enfants etait des objet de consommation et pompe a fric car il y avait une femme dans le bureau du notaire une representante de l ase la avec ses rib honteux de voir ca

  8. il n y a pas que ça lorsque mes enfants ont ètaient placer il y a dix ans j ai perçut les prestations familiale et un jour je reçois un courrier de ma caf de mon departement sur ce courrier c est ecrit que 6oo euro ont etait transmis a la caf du nord pendant des annèes sur le dos de mes enfants et moi même trafic administratif et judiciaire je decide d ecrire a la caf et de faire un film disant quer je suis journaliste la alors la le systeme bien foutu de tricherie la caf de valencienne change tous leqs dossier numero de caf apres avoir frauder la caf et escroquer ses allocataire dètournement de la dass et caf du nord j ai la lettre de l escroquerie mafieuse de caf et dass qui se sont servit de moi et mes enfants du placement

  9. l ase detruit vos enfant vos bien prend vos sous corromput d (ètat d organisme sociaux cessons ce desastre d objet de consommation nos enfant ont ubn honneur on se sert d eux pour toucher prime salaire dètourner argent trafic de dètournement pauvre france enfance en souffrance ùmon combat continu pour marina je ne savais pas je soutien ses parents

  10. j ai crèer un blog de placement abusive il a etait supprime cebnsurer car il y avait bcp de temoignage vraie de parents dèboussolè … dernièrement ma fille dormait chez moi l ‘èducatrice lm a dit elle vient pas dormir chez vous car elle a dormit avec sa soeur on voit bien la qui casse les liens familiaux

  11. Guillard dit :

    educatrice spé à la retraite je sais que des enfants sont placés abusivement pour des raisons incroyables et c’est un reél kidnaping Il faut une autre formation pour les educs Depuis une dizaine d’années ils ont un pouvoir total Il faut dire aussi que les séparations des parents se sont multipliées et les demandes de garde aussi ,parce que les parents n’arrivent pas à s’entendre ou ne peuvent pas s’entendre en cas de violence sur un des parents ,en cas de viol sur l’enfant etc.. Il faut savoir que les juges débordés ne lisent que les rapports des educateurs d’investigation nommés par un proc ou par un juge des enfants ,Ces educs font un rapport d’enquête concernant les deux parents et hélas prennent souvent partis pour l’un ou l’autre parent et exigent une bonne entente entre les deux parents ce qui est impossible dans la plupart des cas et l’enfant devient l’enjeu, la menace de placement plane durant toute l’enquête(il ne faut hélas aucune formation spéciale pour être educ enquéteur)Les juges se basant sur le rapport n’ont pas tous les éléments Un éducateur n’a pas le droit de suggérer ses propres sentiments ,son propre jugement il doit se contenter de donner des faits précis Hélas ce n’est plus le cas Nous devions (dans le temps) soumettre les rapports à une équipe en présence d’un psy ce qui n’est plus le cas D’ou les débordements inadmissibles.Il y a des situations ou il est necessaire de protéger l’enfant et un placement est necessaire Cependant nous n’avons pas le droit d’aller dans une famille à risque sans prévenir et cela fausse le résultat Mais je suis d’accord qu’il y a en France des placements non seulement abusifs dans des foyers mais aussi des placements de plus en plus fréquents chez le parent violent et » l’interet supérieur » de l’enfant est alors une fumisterie .

  12. alautis dit :

    Votre témoignage est très représentatif de ce que nous rapporte les milliers de familles brisés par ce système et des rapports fondé que sur de la spéculation dont la justice cautionne sans en vérifié la véracité. Le plus grave c’est la mise en danger psychologique de l’enfant placé abusivement.

  13. […] avions alors participé à la marche blanche pour Marina (https://comitecedif.wordpress.com/2012/11/20/marche-blanche-pour-marina/) et dénoncé l’attitude de l’association des assistants de services sociaux (ANAS) qui ne […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s