La question de la justice des mineurs

La juge des enfants Catherine Sultan, présidente du tribunal pour enfants de Créteil et ancienne présidente de l’AFMJF, sur laquelle nous nous sommes déjà exprimé défavorablement (https://comitecedif.wordpress.com/2012/03/05/de-la-justice-des-mineurs-dans-le-meilleur-des-mondes/), se fait connaître à l’occasion d’un livre : « Je ne parlerai qu’à ma juge ».

La campagne de publicité de son ouvrage lui donne l’occasion de s’exprimer sur la justice des mineurs dans un sens qui n’est absolument pas celui du CEDIF.

 Rappelons que pour nous la question de la justice des mineurs doit se scinder en deux questions qui occupent en réalité presque autant de dossiers d’un côté que de l’autre :

– celle de la maltraitance sur enfants réelle et non supposée qui relèverait d’un juge de la famille ;
– celle des mineurs délinquants qui relèverait de la correctionnelle.

Ces deux questions doivent absolument être traitées de façon distincte et le CEDIF s’intéresse d’abord à la question de la maltraitance et de la famille.

Le criminel est-il un enfant ?

Nous n’avons donc pas beaucoup abordé la question des mineurs délinquants si ce n’est pour déplorer la volonté de certains juges et des syndicats d’éducateurs de mettre fin aux centres éducatifs fermés et de mélanger des mineurs en souffrances avec leurs agresseurs (https://comitecedif.wordpress.com/2011/04/05/mineurs-delinquants).

On comprendra donc que l’on ne peut adhérer aux propos d’une juge qui ne voit dans le délinquant mineur qu’un enfant maltraité par la société !
Car comme l’écrit la juge Sultan « le droit de l’enfant peut aussi être un droit à l’irresponsabilité », une belle phrase par l’image d’innocence de l’enfant mais terrible dans son application en terme d’impunité.

En effet la volonté de ne pas différencier la délinquance que certains mineurs font subir et la maltraitance subie par des enfants ne peut que se servir d’un tel propos.

Cette volonté de ne pas distinguer l’innocent du délinquant, la victime du bourreau est désastreuse.

Elle est désastreuse en terme de conception sociétale car elle ne reconnaît aucun principe de responsabilité.

 Elle est désastreuse surtout pour les victimes dont la qualité de victime n’est pas au centre de la préoccupation judiciaire.

Quant aux bourreaux, ils ne sont plus des enfants, ils dont devenus des mineurs auxquels on n’oppose plus aucune limite, irresponsables, oui et avec un droit à l’irresponsabilité.

Ce droit là nous n’en voulons pas car il est constitutif d’une position idéologique irresponsable justement quand elle est portée par des juges jaloux de leur « indépendance ».

Le désastre du tout éducatif

Bien sûr on connaît la chanson du toujours plus de moyens pour l’éducation. Catherine Sultan elle veut plus d’éducateurs au nom de cette sacro-sainte et datée ordonnance du 2 février 1945 qui prétend soigner la délinquance par le tout-éducatif.

Ce discours est aussi tenu à des familles bien vite jugées maltraitantes quand elles osent encore fixer des limites chez elles.

Le résultat en est que faute d’avoir le droit de sévir, leur rejeton arrive au tribunal insultant père et mère après avoir tabassé un adolescent pour un regard de travers.  La sanction éducative est une séance de prêchi-prêcha, suite à laquelle l’enfant, car c’est un enfant de 15 ans, repart pour son stage d’ULM avec son éducateur.

Le droit à l’irresponsabilité disait-elle … celui qui casse les victimes et font de certains enfants des bourreaux. Victimes et bourreaux placés dans le même foyer.

commentaires
  1. TERRIOU Bruno dit :

    La « Justice des mineurs » devient un vrai fléau, au lieu de progresser, elle régresse, la séparation des pouvoirs et la souveraineté font que ces juges des mineurs, peuvent exercer en violation des droits de l’enfant, vu que la France c’est bien abstenue volontairement de ratifier le troisième protocole aux droits de l’enfant, donc on peut également considérer que « la France » n’est pas prête à donner une primauté aux droits de l’enfant, en empêchant l’enfant ou ses représentants de soumettre une requête individuelle auprès du comité attaché à l’ ONU, seul les états signataires peuvent saisir le Comité, la France pourra également tricher sur les allégations faites pour violation des droits de l’enfant, vu que la Comité ne peut examiner aucune requête individuelle.

  2. Naudot dit :

    A l’image de toute administration,l’appareil de justice dans sa totalité, à l’inverse de son objet intrinsèque , n’a pas pour objectif de prendre en considération la distinction d’une affaire dés lors que le simple fait de lui faire appel lui suffit à justifier l’essentiel:Sa présence et d’etre PAYER!
    Il est plus facile et moins redevable d’étre juge que maçon!
    Cet appareil administratif(avocats inclus) comme la totalité de cette administration mendiant sur une activité allégeante et donc son enveloppe de fonctionnement doit survivre à tout prix;je veux dire à tout butin/salaire sur le malheur des victimes pour les ouvriers en charge!
    L’on reconnait un pays à ses lois,l’on voudrait convaincre!
    Mais qu’en est-il de l’application des lois par ce pays?
    La Corée du Nord peut avoir les mêmes lois qu’en France!
    Mais restera la Corée du Nord si ces lois ne sont pas appliquées!
    La France idem!
    L’emploi du temps des juges § consorts n’est pas de faire appliquer les lois contre ceux qui les font,les voyous,mais de les interpréter en donnant l’impression,contre paiement, qu’ils les appliquent!
    Où l’injustice s’impose,la justice dispose sans souffrir d’être reconnue laquais!
    Hormis à traiter une histoire de chien écrasé ou une mitoyenneté conflictuelle entre »pauvres » particuliers,que fait cette justice française quant une avalanche de preuves démontre les exactions et la criminalité des voyous d’état qui pissent sur l’état et la totalité des français?
    Elle pisse elle-même sur l’état suivant les clauses de sa garantie à gesticuler!
    La transcendance de l’individu,enfant,adolescent comme adulte n’est pas la richesse universelle pour cette administration plus »engoulaguée » car support et garante des autres!
    Le venin du petit du serpent est plus venimeux!

    • comitecedif dit :

      C’est là une réalité que vous énoncez, chacun court après son propre intérêt. Ceci ne devrait pas poser de problème si les intérêts sont harmonieux mais cela le devient lorsqu’un système politique confie des responsabilités sans contrepartie et sans contrôle.

  3. CareVox dit :

    Bonjour,

    Nous venons de parcourir votre site, celui du CEDIF, que nous avons beaucoup apprécié. Nous aimerions ainsi vous inviter à vous joindre à nous, et plus exactement à devenir rédacteur sur CareVox, premier site participatif dédié aux actualités de bien-être et de santé.

    La particularité de CareVox est de permettre aux professionnels, mais également aux passionnés de tout bord par les thématiques de santé, de faire part de leurs préoccupations de bien-être dans leur domaine de prédilection, dans la limite de l’exactitude scientifique dont CareVox se veut le garant.

    A la lecture de vos écrits, nous sommes convaincus que de nombreux lecteurs de CareVox aimeraient vous connaître davantage, s’informer et tirer parti de votre expérience, de vos conseils et de vos réflexions sur les thématiques ayant trait à la protection de l’enfance.

    Nous sommes heureux de notre côté de pouvoir vous offrir la tribune de CareVox pour vous permettre d’intéresser un large public à vos développements. Les articles sont évidemment relus et corrigés par un comité de rédaction.

    Sur CareVox vous côtoierez des passionnés, comme vous, par la santé et le bien-être. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant ou nous faire part de vos questions et remarques éventuelles. Vous pouvez compter sur nous, et nous vous renseignerons avec plaisir.

    Dans l’attente de votre réaction, et bien cordialement,

    L’équipe de rédaction de CareVox

    http://www.carevox.fr/
    redacteurs@carevox.fr

    • Naudot dit :

      CAREVOX »Bien-être et santé »!
      Je vous invite,sans délai,à vous adresser à vos pairs.
      MAIS ENFIN POUR VOTRE SOIF de sang et de recuperation:

      « Il faut bien vivre et le plus longtemps possible »serait le vox-populis!
      Pourquoi,comment appartiendraient aux » EXTRA lucides biens pensants » »que vous êtes » pour l’ignard et l’irresponsable autrui!
      La victime!
      Quelle insignifience que cette usurpation de la démocratie pour asseoir une dictature franchouillarde!
      Le principal est le bien-être et la santé,comme si le bien-être et la santé étaient un choix et à la carte!
      J’ai la malaria Tersiana depuis 1973(3 fois dans le coma pendant 3 à 8 jours en Tanzanie) et je puis vous assurer que je ne l’ai pas choisi;quoiqu’il est incontestable que même mes fréres m’ont toujours dit,à votre image issue et calquée sur ce systéme criminel, que c’était mon choix!
      OUI?celà serait mon choix de vie « D’ETRE LE PASSEPORT POUR NE PAS MOURIR DE FAIM »?
      Et ce n’est pas avec votre honteuse exploitation d’un bout de savon que vous saurez ce que » être et santé » est quand vous aurez caché sous terre des centaines d’enfants!
      Je pleure Madame,Monsieur,oui je pleure sur cette prostitution étatisée avec la bénédiction de  » VOTRE JUSTICE,de ma mére, de mon frére , de ma soeur,de mon ami(e), OUI je pleure QU’A CAUSE DES VOYOUS D’ETAT ELUS DE NOTRE FRANCE ABANDONNEE AUX MAINS DE DICTATEURS, QUE nos cotemporains meurent de faim ou de manque de soins médicaux alors qu’a coups de mitraillette CETTE FRANCE colonise POUR LE FMI!.
      Ces sectes étatisées type »bien-être et santé » comme 6000 autres sponsorisées par cette dictature appelée « FRANCE » sont exploiteurs et exploitants du malheur d’autrui tels des nécrophages!
      Des masturbateurs cérébraux tels des pédophiles en ligne!
      Que fait,sinon pollué, sur COMITECEDIF ce chien de la chienne qu’est cette secte?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s