La Suisse, l’autre paradis des sévices sociaux

Publié: 17/06/2013 dans International, Se(r)vices Sociaux
Tags:, , , , ,

poubelle

La question du recyclage des travailleurs sociaux devra être posée.

Les sévices sociaux sont partout et les mentalités y sont les mêmes : une volonté de transformation sociale et de destruction de l’institution familiale.

La Suisse n’y fait pas exception, là-bas les travailleurs sociaux ont trouvé un moyen de casser les déterminismes sociaux dénoncés par Bourdieu : ils retirent des enfants à des familles en situation de précarité même temporaire pour se créer des revenus et alimenter un réseau de familles d’accueil.

Le journal genevois GHI parle de 15 000 placements abusifs réalisés par le Service de Protection des Mineurs (SPMi) rien que pour le canton de Genève !

 Cette situation n’est d’ailleurs pas niée par les travailleurs sociaux du SPMI qui reconnaissent qu’un mauvais habitat est un facteur de placement.

Mais qu’appelle-t-on un mauvais habitat ? Un taudis ?

Pas seulement, des logements tout à fait convenables selon des critères français peuvent être la seule raison d’un placement, il suffit pour cela que le nombre de pièces n’évolue pas au même rythme que le nombre d’enfant. Il n’est alors même pas question de pauvreté mais de critères établis subjectivement par le SPMI lors d’une saisine par dénonciation.

Cette dénonciation peut venir des voisins mais aussi d’une situation conflictuelle avec l’école des enfants comme dans le cas des époux Andrieux.

Tous les coups sont permis pour le SPMI : rapports éducatifs tronqués voire calomnieux, complicité de psychiatres, faux témoignages, manipulation des parents afin d’accentuer les conflits, chantage aux visites parentales, abus de faiblesse sur des parents vulnérabilisés jusqu’à les pousser à l’abandon d’enfant. On parle aussi de scandales de non-dénonciations d’actes pédophiles.

Une vraie gangrène qui ne risque pas d’être soignée car de facto aucune poursuite entamée contre cette administration n’aboutit.

Refuge pour « professionnels de l’enfance » pas bien malins, peu qualifiés elle assure des débouchés à quelques éducateurs bêtes et méchants, décidément tous les mêmes.

Ce n’est pas Marc Falquet, député UDC (Droite) au grand conseil genevois qui pourrait dire le contraire : « Lorsque j’étais inspecteur de police, j’ai rencontré beaucoup de familles broyées par cette «machinerie institutionnelle» qui fonctionne pour elle-même. Lorsque le SPMi prend le pouvoir, il devient extrêmement difficile aux parents de s’en sortir »

Le CEDIF en s’implantant en Suisse ne va donc pas manquer de regarder cela de plus près et de balancer très précisément quelques-uns de ces travailleurs parasites sociaux. Soyez certains que nous ne leur ferons aucun cadeau.

 

Publicités
commentaires
  1. TERRIOU Bruno dit :

    C’est tout simplement honteux

  2. alautis dit :

    La fameuse suisse qui avait soit disant fait ses excuses pour son lourd passif d’abus sur le kidnapping d’enfant par son institution, Elle continu à agir de même à ce jour, de nombreux témoignages sont la pour le confirmer.

    • Naudot dit :

      De part ce systéme onusien de mafia légalisée,assurément cette prostituée de luxe maquée par les saigneurs et meurtriers de notre monde qu’est la suisse,il me sera toujours impossible de reconnaitre la camora de société humaine,qui plus est à respecter!

      • TERRIOU Bruno dit :

        Tout comme en France ou la Justice est une organisation mafieuse, des que vous êtes dans vos droits, ces juges essaient de vous nuire en portant atteinte a votre honneur et votre réputation que sur les dires des institutions; alors que ces juges ne vous ont jamais vu.

  3. buis dit :

    Courage à tous !!!! plein d’amour pour ton anniversaire Mathieu …….et un grand merci pour tous ce qui se battent contre cette injustice ….

  4. Bret sylvie dit :

    Peut on saisir la cour europeenne en faisant une plainte groupee ? Merci pour l article…

    • TERRIOU Bruno dit :

      Madame,

      Il faut avoir peut d’espoir en la CEDH

    • Naudot dit :

      Madame,
      La CEDH dont la dénomination et l’objet sont tronqués est un outil sponsorisé par et pour le service des exactions administratives et judiciaires des états contre l’individu afin que soient purement et simplement balayé par la décision d’un juge UNIQUE-allemand en ce qui concerne les plaintes contre l’état français-98%des requêtes!
      Jusqu’à Septembre 2010 alors que toute requête était instruite par un collége d’un minimum de 3 juges ,depuis l’instruction(si elle en est)est conduite par un juge UNIQUE.voie ouverte à la partialité de ce juge,qui plus est allemand et investi dans le cours des affaires administratives et judiciaires de l’état mis en cause!
      Les conflits d’intérêt dans la désignation d’UN juge ciblé et partie démontrent dés lors l’objectif caché de cette CEDH laquais.

      • TERRIOU Bruno dit :

        Simonie Naudot

        Tout a fait en accord avec vous, on peut mettre en doute l’ impartialité d’un Juge unique.

        Encore une belle victoire pour la « Justice » Française qui a su nous pousser mon fils ainé et moi-même dans un gouffre chaotique de tortures et souffrances psychologiques malgré qu’il est reconnu par l’ ONU, qu’ on entend par « victimes » des personnes qui, individuellement ou collectivement, ont subi des préjudices, notamment une atteinte à leur intégrité physique ou mentale, une souffrance morale, une perte matérielle, ou une atteinte grave à leurs droits fondamentaux, en raison d’actes ou d’omissions qui ne constituent pas encore une violation de la législation pénale nationale, mais qui représentent des violations des normes internationalement reconnues en matière de droits de l’homme.

        Il est tout a fait normal en France que ces violences institutionnelles, découlent sur la reconnaissance d’un handicap mental, la souffrance au quotidien devient un don naturel !

  5. TERRIOU Bruno dit :

    La « Justice » n’est que de la poudre aux yeux, ses « Juges » n’ hésitent pas a porter atteinte a votre honneur et votre réputation en toute impunité.

    • Naudot dit :

      Plus le mensonge est gros,moins il est mensonge et plus il est accepté comme faux!

      « Il ne peut y avoir d’Hitler sans hitlériens »!
      Une société dictatoriale est une société sclérosant le potentiel de l’individu!
      La France est une des sociétés les plus dictatoriales qui soient et le vote »dictatorialement démocratique des exploiteurs » de la majorité de 25% de ses occupants le confirme en commençant envers les femmes et les enfants!
      La dictature CONSTITUSIONNEE française commence ainsi: la perte d’un enfant de 20 ans dans un accident de voiture causé par l’alcool vendue par cette dictature est une PERTE SECHE de 900 mille euros pour cette dictature;;;;
      Incluant cette justice qui vie et se justifie à elle même sur le dos de nos jeunes sans écoles et sans emplois et demandera de prouver la CAUSALITE entre le manque d’écoles et d’emploi,l’oisiveté,l’indifférence si ce n’est la haine de ces retraités urbains dépravés et parvenus ayant fabriqué ce fachisme,et les dépravations esthétiques que commettent nos jeunes,nos enfants!
      LUTECE:
      Tout est dit;exploitation des cerfs par la cour de vauriens de ce lieu maudit !
      La cour de cassation de cette justice en ce vrai lieu corrompu jusqu’à la moelle?
      Rien de tel pour justifier la présence de ces vendus et meurtriers puants le cadavre de cette fachiste LUTECE!

      Celà ne suffit pas?
      La CEDH vous confirmera que la justice PARISENO/LUTECIENNE marionnette de ceux qui là monayent et là budgettent ne doit pas s’appliquer à ceux qui les font !

      Prenons le pouls de notre honnéteté et de notre intégrité avant d’avoir la peur du poing dans la gueule de notre enfant!

      • TERRIOU Bruno dit :

        Monsieur Naudot

        Comme vous le faite si bien remarquer, nous nous possédons un cerveau et nous n’avons pas besoin d’attache d’institutions douteuses pour reconnaitre les valeurs humaines.

        Effectivement ce n’est pas le cas de cette pseudo « Justice » qui est chapeautée par les services sociaux….

        C’est ainsi qu’il restera des parents abusés face aux dysfonctionnements et a l’incurie de cette justice mafieuse.

  6. Naudot dit :

    Monsieur Terriou,
    La justice est conçue et se complait fondamentalement dans le paradoxe et la viciosité:
    Ainsi si la loi reconnait les preuves irréfutables que vous avez été emprisonné arbitrairement pendant des années en dénonçant sans discontinuer le refus des autorités françaises à vous porter assistance,ne serait-ce à chercher à connaitre ce qui vous aies reproché,la justice vous demandera avant tout et surtout de prouver la CAUSALITE entre le refus de vous porter d’assistance et l’emprisonnement!
    Idem,si vous êtes victime d’un AVC aigu et irréversible quelques heures aprés avoir été informé que votre dossier judiciaire à été mis à la poubelle de longue date entre 2 TGI,cette même justice vous demandera de prouver la CAUSALITE entre l’AVC et la mise à la poubelle de votre dossier!
    Je fus traducteur dans un tribunal qui s’ingénié à demander à prouver la CAUSALITE entre un camp de refugiés UNHCR et la fuite de celui-ci de dizaines de femmes enceintes de ce camp de réfugiés qui cherchaient à accoucher dans un hospital public!
    J’ai tellement honte,Monsieur Terriou,d’avoir été si seul et si impuissant contre la barbarie légalisée!
    Si vous en tant qu’individu vous ne portez pas assistance à une personne en danger,vous étes logiquement une cause à augmenter la mise en danger de cette personne et vous serez justicié!
    Si l’ état de  » pompeux droits de l’homme » ne porte pas assistance à une personne en danger,il faudra à cette même personne de prouver que le danger qui là menace était augmenté,sinon du et conséquent,à l’absence d’assistance de l’état-incontestablement au plus fort immunisé par conventions diplomatiques,type Vienne 1963-
    La justice française n’est que façade pour ignorants(es),ceux et celles qui n’ont jamais fait appel en ultime recours ;ceux et celles qui n’ont pas été confrontés(grand bien leur fasse)à l’extréme souffrance de nos amis(es)de ce site!
    Si l’injustice de la justice pouvait rappelée combien lui faire appel est ,Aprés tout ,conséquent au paroxysme de la solitude injustement construite par son plus proche entourage!

  7. Naudot dit :

    OUI NOUS SOMMES LES SALOPARDS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s