L’ année 2014 a commencé par une bonne nouvelle pour les parents en Arizona, Jan Brewer, la   gouverneur républicaine (droite américaine) a annoncé une réforme fondamentale : la dissolution pure et simple du Child Protection Service, l’équivalent américain de notre « aide sociale à l’enfance ».

Les sévices sociaux ne doivent pas rester hors contrôle.

Les sévices sociaux ne doivent pas rester hors contrôle.

Plus qu’une réforme, une révolution, puisque le nettoyage des lois relatives à la protection de l’enfance devait passer d’abord par la suppression de cette administration porteuse de nombreux scandales.

6 000 « dysfonctionnements »

Jan Brewer a ainsi rendu public plus de 6 000 cas d’abus sur enfants perpétrés par des géniteurs ou des membres de la protection de l’enfance sous forme de mauvais traitements ou de placements non justifiés. Des cas qui n’ont jamais fait l’objet d’enquêtes.

Comme en France, les services sociaux ont pêché aussi bien par refus d’intervention que par placements abusifs.

6 000 cas, le chiffre tourne la tête et la procédure mise en place par la gouverneur est bien celle qui convient : aucune réforme n’est possible tant que ceux qui ont fait des dysfonctionnements un mode normal de fonctionnement de leur administration ne sont pas d’abord tous foutus à la porte.

« On en a assez des signalements sans suite, de l’absence de transparence, de la culture de l’excuse », a lancé la gouverneur. Elle a donc nommé une personne de confiance chargée de gérer son nouveau service de protection des mineurs.

Madame la gouverneur s’en occupe personnellement

Oui la nouvelle protection de l’enfance c’est son service car il répondra personnellement de tout ce qui sera fait devant elle.

Elle écarte ainsi la compétence du bureau de la sécurité qui avait pour fonction de surveiller la protection de l’enfance.

C’est un peu comme si elle décidait que tous les trucs du type ONED, Défenseur des droits, IGAS perdaient tout droit de regard sur la protection de l’enfance pour ne pas avoir su y dénoncer les scandales.

En agissant ainsi, Jan Brewer lance implicitement ce message : vous avez à vous plaindre de la protection de l’enfance, ne perdez pas votre temps à écrire à ceux qui vous disent que tout va bien, adressez vous à moi et on fera le ménage ensemble.

commentaires
  1. isabelle dit :

    A quand une telle réforme en France ? Que les politiques se lancent enfin dans la réforme judiciaire et en particulier de l’Ordonnance de 1945 qui donne toute puissance à des ASE ou des Juges. La protection de l’enfance ! Si vous ne suivez pas les dictats des ASE ils parlent de l’Ordonnance de 45 au juge et votre enfant est placé sous motif fallacieux de protection. Vaste rigolade, si le plus tragique n’était pas le déchirement de familles qui ne savent plus que faire pour montrer leur bonne foi.

    • comitecedif dit :

      Disons qu’en terme de respect du droit des individus et des familles, l »état français est une calamité et c’est bien pour cela qu’il faut s’organiser.

  2. Delvarre Noëlle (Mamina) dit :

    Merci pour cet article. Un espoir puisqu’il parait que ce qui arrive au USA débouche en France, un peu plus tard. Ici aussi en France, il y a des « dysfonctionnements »; des placements abusifs ou dont la durée est abusive et ceux qui devraient dénoncer ne le font pas. Qui montrera autant de courage pour aider les familles à dénoncer tout ce systéme ?

  3. Terriou Bruno dit :

    ça ne risque pas de nous arriver car le projet de lai sur la famille vise a placer les enfants du divorce quand les parents ne s’entendent pas !!

  4. Nathalie Busuttil dit :

    Un exemple aujourdhui dune vosite mediatisee avec l asditante sociale referente durant une trente dans un parc public elle intervient dans notre relation avec notre fille nous derange ou pour bien vous mettre en colere a la fin elle dit a ines ma fille de cinq ans bon maintenant ines tu dit aurevpir a tes parents comme la cheftaine froid un moment je dit a ma fille aurevoir mon gros bebe de tout mon caeure directement et devant ma fille elle interompre les aurevoir et dit faut pas l appeller mon bebe c est plus un bebe c est une grande fille jj ai envie de lappeller mon gros bebe oui mais apres elle va se prendre pour un bebe etc tout ca de devant ma fille genre ta maman n a pas le droit de te dire ce quelle veut c une ignard je la reprends et j interrompre ce quelle dit pour donner mon opinion alors apres ca si elle est meme pas capable de me respecter moi comment aurait t elle du credit envers une enfant apres elle mais tout ca dans ces dossier c dites notes et observation de vicieuse et du coup avec elle les juges me font un rapport hahurrissant ou j ai tout entendu sur moi completement hallucinant ou on vous fait passee pour ignoble c comme ca qu ils repporte de un an a chaque fois le placement avec des droit d une heure de visite par mois puis deux heures de visite par mois dans 20ans j aurais peux etre le droit de 20h ils sont completement fou et ingrat

    • comitecedif dit :

      Le fait d’interférer dans la relation parentale est déjà en lui même une préméditation de la cassure du lien familial. L’assistante sociale qui s’est permise de vous reprendre devrait se reconvertir dans la fonction pénitentiaire et le chômage de longue durée.

  5. AffairesFamiliales dit :

    A reblogué ceci sur AFFAIRES FAMILIALES &_DROITS_DES_ENFANTSet a ajouté:
    Arizona : Le niveau de dysfonctionnements des services sociaux conduisent à leur dissolution pure et simple #ASE

  6. Béréenne attitude dit :

    Juste un petit bémol …. pourra-t-il s’entourer de personnes de toute confiance et donc avoir la certitude que son service prend une voix toute différente ?

    • comitecedif dit :

      Si ils font appel à « Parental Rights » alors tout devrait bien se passer, mais il faut l’oser. Nous même au CEDIF nous ne sommes que des amateurs face à l’organisation des parents américains. Une organisation qui fait trembler les sévices publics, ce que nous ferons bientôt aussi au rythme de l’engagement de nos sympathisants.

  7. eric dolla dit :

    slt  !   énorme ….  ils envoient les américains quand même  

  8. Yellow Submarine dit :

    c’est très bon ça …. mais les moyens ne sont pas les même
    et chez nous cela a tendance a augmenter ! de nouveaux protocoles de placement sont a l ‘étude
    et cette justice totalement déconnectée , c’est pitoyable !
    la aussi nos idées dan notre rapport devrait être prise en compte .
    il faudrait aussi pouvoir intégrer les parlements régionaux et se faire élire sur des listes pour les municipales . trouver des lanceurs d’alerte pour pouvoir éplucher les comptes des associations travaillant avec les CG .. après 8 ans de baston le constat est un peu amer je dirais surtout au niveau de l ‘implication des parents

    cordialement

  9. Nos Parlementaires doivent publier les plaintes adressées au CSM , à la CJR ainsi que les suites données. Sans justificatifs du devoir de contrôle , la Démocratie n’existe pas , le Peuple est abusé
    Quel Média va organiser , réclamer des comptes aux Parlementaires financés sur les deniers Publics ? Les Présidents de groupes restent taisants !

  10. Prince France dit :

    Si on pouvait en faire autant en France…
    Que d’abus perpétrés par des personnes qui se sentent tous les droits.

  11. Terriou Bruno dit :

    La France est l’un des pays d’ Europe a avoir l’ un des plus haut taux de suicides, pas moins de 10 000 suicides chaque année, la Ponérologie Politique : une Science sur la Nature du Mal adaptée à des Buts Politiques… interroger vous sur la pathocratie est une maladie des grands mouvements sociaux suivie par des sociétés, nations, et empires entiers.

    Dans l’esprit des génocidaires sociales, l’extermination est fondée sur l’idée de différenciation entre leur propre groupe (service de protection de l’enfance) qu’ils considèrent comme « supérieure » et les autres groupes (institutions familiales) qu’ils considèrent comme « inférieures » et/ou « indésirables »,

    Dans les génocides à motivation ou prétexte économique et social ou idéologique, les victimes ne sont pas visées comme personnes ou comme membres d’un groupe ethnique, mais en raison de leurs positions sociales antérieures ou comme vecteurs supposés de leurs idées…

  12. Cannou dit :

    Je suis en procédure après que leur maman est u la garde de mais deux filles (ilana et méléna )et que le tribunal à donner une garde provisoire pour grand Maxence alors que sa fait depuis plus de un ans que je ne peut pas voir mon grand car les ex beau parent ne veule pas faire d’effort pour l’amener au train sur Nantes pour éviter qu’il ce déplace non qu’il change trop souvent de train pour faire rennes ,bordeaux alors qu’il y a beaucoup mieux et plus simple pour Maxence juste le déposer à la garde de Nantes et il n’y pas de changement du tout c’est du direct tout simplement .mais voilà on ce trouve à nous dire que nous somme pas d’accord de le déposer à cette gare SNCF la (tout sa pour nous emmerder) car nous somme pas comme tout le monde (nous somme des papa qu’il ne veule rien savoir et rien entendre alors que c’est complètement (FAUX ) nous voulons une discutions claire et directe en vue de cette situation ainsi une garde définitive pour mais filles car elle ne sont pas bien du tout avec leur maman (entre les resulta scolaire et les notes que les maîtresse de Toulouse on note sur leur cahier de devoir et ainsi le retour des mots que la maîtresse à mis et les réponse de leur maman que c’est pour leur avenir qu’elle travaille ,et après on nous dit que nous somme incapable de nous en occuper. Moi je défi toute personne comme moi et ma femmes à faire une semaine de nettoyage et de repassage ainsi que préparer à manger au enfants .je suis sur que plus de un papa sur cinq est capable de tout faire …….et par contre deux voire trois maman sur cinq ne c’est pas s’occuper du ménages et sur tout le repassage …….avoir pour cette invitation ……….avoir maintenant ……….

  13. mezhoud dit :

    ils faut bouger rapidement pour arrêter cette folie ,des fonctionnaires qui ne défoncent que leurs carrière et ne voie pas l’intérêt de l’enfant
    rassemblant nous et faisons pression sur les pouvoir public rapidement

  14. […] avions aussi précisé la mesure radicale et nécessaire de liquidation du service de protection de l’enfance par Madame la gouverneur de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s