Le juge des enfants et sa gamine


Pendant que l’ASE se pourlèche les babines des bonnes affaires de la pandémie de COVID 19-119 en excédant ses capacités d’accueil, du côté de Dijon la magistrature est embêtée. Gênée disons.

On n’en parlera pas tant que cela insistait Jeanne, mais non on n’en parlera pas, les Français s’en foutent, il suffirait d’une nouvelle affaire de gamin violenté en famille pour que la petite ritournelle des maltraitances familiales éclipse le poids des réalités.

Le magistrat en question officie au tribunal de Dijon

L’ensauvagement du cas soc au dernier degré nourri d’allocations familiales, d’alcool ou de chichon, produit de l’Etat-providence permet de tout faire passer. Voila le héros des sociaux, il permet de toute faire accepter à la populace : du business de l’adoption des enfants placés à la loi Avia, en passant par les luttes intersectionnelles contre le capitalisme patriarcal et l’oppression familiale.

L’oppression familiale Jeanne, un autre nom pour l’éducation parentale. Nous jetons la famille à la poubelle au nom de la protection des gamins mis dans des machines à laver, voila qui permet de jeter le flou sur la notion même de maltraitance. Les Français sont tellement cons qu’ils goberont n’importe quoi, il se met à ricaner.

Seulement voila ma chère Jeanne, quand on voit que des familles d’accueil violent des gamins, que des réseaux de prostitution s’organisent dans des foyers, on a intérêt à trouver une sacré famille de pervers pour faire diversion. Sinon ça va finir par se voir et se dire chez les rageux.

Des monstres on en trouvera toujours ma chère Jeanne, notre système d’assistanat sans responsabilité en créé tellement que certains sont prêts à vendre leurs gosses pour un abonnement à Netflix.

Seulement voila Jeanne, quand c’est un magistrat qui vend ses gosses on a un problème, et un gros encore quand le mis en examen a été juge des enfants et propose de prostituer sa fille en compagnie de sa femme et mère de sa gamine, aussi magistrate que lui !

Oh je sais, cela fera pas les gros titres, mais c’est quand même le premier président de notre tribunal judiciaire, les journalistes n’ont pas tellement intérêt à en parler s’ils veulent pas se retrouver tricards dans les faits divers, mais les réseaux sociaux ? Twitter peut pas tout contrôler, facebook non plus, ni youtube. On peut retrouver cela ailleurs sur des plates-formes moins coopératives.

Ce n’est pas si grave Jeanne, tu le penses ? D’accord, ce n’est pas la première fois et puis les juges des enfants c’est un peu à part ? Ah oui c’est à part oui, ce sont nos juges des enfants qui font la leçon sur la bonne éducation des gosses avec leur grosse voix sentencieuse, ce sont eux qui décident des mesures éducatives, des placements. Ils sont au-dessus des parents, ce sont eux qui arbitrent, jugent, tranchent et placent, ils sont à l’éducation ce que le ministre du budget est à l’exemplarité fiscale !

Oui Jeanne ce sont les Cahuzac de l’éducation parentale !

Non, non (rire), les Darmanin, les, comment-il s’appelle déjà ? Les Lemaire, enfin tu vois.

Il a rien volé, c’est sa fille, tu y vas fort Jeanne. Quoi sa fille a 12 ans ?

Oui, 12 ans, mineure de moins de 15 ans avec un père magistrat qui joue les terreurs dans son bureau et fantasme sur le viol de sa fille de 12 ans.  C’est pas rien Jeanne on est mal là, on fait quoi quand on sait que le bonhomme regardait les gamins qui passaient dans son cabinet en se faisant des films pédopornos dans sa tête ? Parce que c’est quand même un juge des enfants et on sait pas tout non plus, faut faire le ménage et enquêter avant que des trucs sortent. Comme dirait Saenz c’est peut-être encore pire que tout ce que l’on peut imaginer !

Je panique, je joue les pères la vertu ? Non je panique pas, on est léger, très léger, on l’a mis en examen quand même on pouvait pas faire autrement. Il y a des traces de ce qu’il a fait, proposer sa gamine sur Internet pour des relations sexuelles avec des pédophiles ?

Quoi, c’est un chasseur de pédophiles sous couverture, certains font cela pour les débusquer ? Ah oui, mais tu le connais le gars, tu n’y crois pas cinq minutes, il t’aurait pas fait des confidences non plus ?

Il est où le dossier ? Ah ok donc il propose sa gamine pour qu’elle aille se faire violer par des pervers dans des discussions sur le net c’est ça ? Attends fais-voir, c’est pas une simple discussion cela, regarde les photos pornos c’est un site échangiste où des gens s’exhibent, il a aussi mis la photo de sa gamine en maillot de bain. Il a passé une annonce dessus, plusieurs même et pendant 8 mois depuis octobre 2019. Tiens lis, il propose des partouzes avec sa fille de 12 ans, on est bien d’accord ? Regarde ce qu’il écrit, un délire pédophile incestueux de groupe.

Donc quelqu’un l’a vu et l’a balancé non ? Non ? C’est le site libertin lui-même qui l’a balancé ?

Tu déconnes ? C’est le parquet de Nanterre qui a refilé le bébé à  l’OCRVP (office central pour la répression des violences aux personnes), donc Paris qui a enquêté. Aïe, et le juge des enfants a un compte sur ce site, il est enregistré. Un compte commun avec sa femme, le couple de juges participe à des partouzes, donc elle aussi est partouzeuse, elle juge quoi pas les familles au moins ?

Si ? Et lui aussi est passé aux affaires familiales ?

Ils ont pas eu de problèmes avec la protection de l’enfance  avec leurs trois gosses ? Bah non, je suis con !

Sinon l’affaire a été dépaysée à Besançon, c’est mieux. Il a communiqué le procureur ? Oui Étienne Manteaux, le procureur, il a dit que le juge des enfants n’exerçait plus, enfin il est encore vert, à 55 ans il n’est pas à la retraite puisqu’il est aux familiales. Il a répondu aux médias donc,  il a dit « c’est resté a priori dans la sphère fantasmatique et l’enquête n’a montré aucun passage à l’acte ».

Quand on sait a priori on sait rien. Quand on est magistrat et qu’on sait a priori on se ? Tait, oui Jeanne, on se tait exactement.

Tu crois qu’il en parlait de ses fantasmes ailleurs que dans son cercle de kikis à l’air ? Avec sa femme échangiste en sortant  de ses petites soirées ou avec des collègues du palais, la petite avocate qui l’appelait le juge libertin, avec sa fille sous son toit ? Ou avec des éducateurs douteux voire des parents louches à qui il a pu accorder des droits quand le conjoint les balançait pour promiscuité avec des mineurs ? Il exerçait où avant, t’es sûre qu’il était pas à Bourges ?

Ok si c’est juste un fantasme c’est bon comme dit le proc sauf qu’il y a début d’exécution du viol pédophile. En plus ils sont aussi dans la merde l’un que l’autre : le compte ouvert au nom de sa femme et de lui-même ça permet quand même pas facilement de la mettre hors de cause, non ? Quoi Jeanne, les femmes incestueuses y en pas, c’est un truc de mec ?

Arrête, sa femme qui ne sait pas ce qu’il écrit et qui n’est pas allée voir les photos qu’il met de sa fille ? Mais quand sa femme se connecte avec son identifiant elle doit tomber sur ce qu’ils sont censés publier non ?

Mais oui, elle savait pas qu’ils disent. Sourire. C’est peut-être elle qui l’a balancé à l’administrateur du site tu crois pas ?

Non, il paraît qu’aucun pervers n’a répondu aux annonces du forum sauf un partouzeur assez vertueux pour le signaler à l’administrateur. Qui prouve que des partouzeurs pédophiles ne seraient pas passés avant ? Elle aurait pas été touchée ?

Fantasme, fantasme, il va loin le fantasme ! T’aurais dit quoi prise la main dans le sac ? Non imagine, je sais que c’est pas possible mais tu connais sa femme aussi … Tu aurais nié ? La bonne blague évidemment que tu aurais nié et apparemment c’est suffisant, ils vont pas aller plus loin, ils sont de la maison quand même, c’est pas Outreau …

Sinon il risque quoi ? Correctionnelle, interdiction temporaire d’exercice à la diligence du Conseil supérieur de la magistrature, arrêt de travail depuis le 4 juin avec maintien de son traitement évidemment, et sa femme exerce toujours, quelle crédibilité lui reste-t-il ?

Va falloir cacher les noms alors, ça peut se faire Jeanne ? Les nominations au journal officiel tout ça, on l’a pas mis sous son nom d’épouse. Si ?

Bon d’ici qu’il y ait des suites, tout le monde aura oublié, ouais t’as raison. Non, évidemment on ne réouvrira pas les affaires qu’il a jugé, tu plaisantes ? Non on cherchera pas non plus s’il a fait placer des gamins qui lui plaisaient et qu’il aurait rencontré en foyer ou en familles d’accueil ? T’imagines qu’on trouve des trucs, on serait complètement décrédibilisé devant les familles.

Sinon t’as vu quoi comme film dernièrement ?

Autant en emporte le vent et tu as aimé ? Ah en voila un vrai scandale, n’en parle à personne on risque d’avoir des emmerdements !

Dans les mois qui suivent, le silence est fait sur le nom de ce couple de magistrats, sur twitter des noms sont lâchés et des menaces sont formulés contre ceux qui, par devoir de vérité, jetteraient ainsi l’opprobre sur la magistrature.

Résistance Laïque a cependant fait son enquête et nous révèle le nom de ce couple de juges pervers, précisant effectivement que tout a été fait pour les cacher : https://ripostelaique.com/enquete-sur-le-juge-pedophile-comment-nous-avons-demasque-olivier-bailly.html

2 réflexions au sujet de « Le juge des enfants et sa gamine »

  1. Darmalin, Griveaux, … c’est plus facile pour eux de voir la « paille » dans l’œil des autres que d’apercevoir la « poutre » présente dans le leur;
    ________________________________

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.