Quoique la question soit un peu « à la marge » des sujets traités ici, elle me taraude, quand je pense au devenir des enfants concernés :

QUID des 4 élèves sur 10 (chiffres officiels !) qui sortent, chaque année, du primaire « sans savoir lire, écrire et compter » correctement, à qui n’auront ainsi pas été données les capacités « de suivre une scolarité normale au collège » ? (Rapport du Haut Conseil de l’éducation, repris par nombre d’autres rapports, nombre d’ouvrages écrits par quelques « dissidents » de l’Education nationale, témoignages d’instit’ en colère devant l’immonde gâchis humain, etc.).

De ces enfants qu’on laisse errer, intellectuellement, sans qu’ils puissent se construire correctement sur le plan mental, arriver à l’adolescence le cerveau quasi vide de tout apprentissage scolaire digne de ce nom ?

QUE FAIT ICI la « protection de l’enfance » ?????

Quand l’école, qui les déstructure à qui mieux mieux par une pédagogie instaurée par une bande d’illuminés, ne joue pas SON rôle, et se permet, qui plus est, de rendre les parents, le plus souvent, responsables, voire de « prescrire » des « prises en charge » pour des « troubles » qu’elle génère elle-même ?

Qui va, un jour, dénoncer ce scandale, qui met à mal les enfants stigmatisés, mais aussi les familles, culpabilisées et mises, ainsi, sous le joug très intrusif des « services sociaux » de tout poil ?

Qui va, un jour, crier haut et fort que 40 % d’élèves rendus incapables de progresser correctement, que 40 % d’élèves du primaire envoyés en suivi
orthophonique, au CMPP ou ailleurs, ce n’est pas dû « à la société », « aux parents » ni à une soudaine « épidémie » de dyslexie ou de troubles du comportement, mais… à un mode d’enseignement délétère, à une inflation de « dys-pédagogie », comme l’écrit l’auteur d’un des nombreux ouvrages qui dénoncent aujourd’hui les pratiques calamiteuses et destructrices de l’école primaire ?

QUE FAIT, ICI, la « protection de l’enfance » ?????

Kiwala

Publicités
commentaires
  1. comitecedif dit :

    Mais au fait qui défend encore cette méthode globale ?

    Ceux là-même qui se répandent dans de tels propos ridicules : « Ne nous y trompons pas, avec la campagne contre la « méthode globale », il ne s’agit pas de travailler à une plus grande efficacité de l’école et à l’intérêt des enfants, mais de faciliter la mise en oeuvre d’un programme politique de refondation de l’éducation, en réaction contre les valeurs d’égalité, de solidarité, d’éducabilité et de démocratisation du savoir ».

    Cette tirade est issue du site : http://67.snuipp.fr/spip.php?article129/

    Au fait qui est le SNUIPP si ce n’est au même titre que le SNPES PJJ (https://comitecedif.wordpress.com/2011/08/23/des-educateurs-mal-eduques/), un syndicat de la FSU ?

    Décidément ceux qui portent atteinte à l’avenir de nos enfants ont ouvert plusieurs fronts : gâchant leur éducation ils ont aussi ce prétexte pour les enlever à leur famille.

  2. dan dit :

    Dès 1968, peu à peu…. On a inventé ces méthodes. Les gens incultes sont plus faciles à manoeuvrer et à endoctriner. Les manifestations contre la loi Devaquet en 1986 ont montré que l’objectif était atteint. Alors maintenant, ils ne font plus que du fignolage. Les parents, puis les enfants et petits enfants. On a voulu pourrir la France…. C’est réussi.

  3. Jean-Luc LUMEN dit :

    Bonjour,

    Sur l’article fichage familial, j’avais déjà laissé un commentaire mettant en cause le système nazi.

    Concernant la volonté de notre élite de détruire l’éducation ou de la ramener au niveau du Qi d’un boeuf…naturellement que pour la populace….mais saviez vous qu’ils ne font que copier les nazis…

    Les nazis avaient prévus ( après les guerres) que la masse populaire et laborieuse ne devait avoir qu’une éducation des plus restreinte et devait se résumer à savoir tout juste lire ( le journal du parti et de la propagande), à ne compter que jusqu’a mille…etc. ( faut se remettre à l’époque) (si j’arrive à remettre la main sur le document je le mettrais en ligne)

    Jean-Luc LUMEN

    • comitecedif dit :

      La logique est tout à fait totalitaire, un peu comme dans 1984; et effectivement le savoir et l’esprit critique y sont remplacés par de la propagande. Le projet nazi ou communiste par excellence, on est preneur du document auquel vous faîtes référence.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s