La famille, institution à abattre

gingerbreadLe manifeste du CEDIF (https://comitecedif.wordpress.com/qui-sommes-nous/) est introduit de la façon suivante :

 « Les régimes totalitaires ne s’y sont pas trompés. Pour que l’individu abdique sa souveraineté et sa liberté il doit être nu sous le regard de l’État, aucune institution ne saurait s’interposer entre lui et l’État puisque celui-ci se veut seul garant de la protection et seul capable de sanctionner. La famille, les parents, doivent donc abandonner leur mission et être niés en tant que première des institutions. Coupés de leurs liens naturels, par le biais de différents organismes sociaux, les enfants deviennent le produit du totalitarisme, des êtres soumis et dociles à l’autorité de fonctionnaires, sans trop d’âme ni de sentiments. »

Il met ensuite en cause des idéologies anti-familiales développées par des travailleurs sociaux sous prétexte de leur mission auprès des familles.

L’enfer est pavé de bonnes intentions

Ce manifeste a été écrit il y a deux ans et nous étions alors la seule association de défense de la famille à mettre en cause les desseins de l’État à travers la louable intention de protéger les mineurs. Nous savons tous que l’enfer est pavé de bons sentiments et, est-il utile de le préciser, ces bons sentiments ne servent qu’à cacher les véritables intentions.

Deux ans après les prérogatives parentales et les libertés individuelles, les unes n’allant pas sans les autres, se sont dégradées.

Nos enfants aujourd’hui plus qu’hier font figure de cerveaux à conditionner, voire endoctriner pour leur faire renier la première des institutions : leur famille.

Théorie du genre et éducation à la sexualité

Ces attaques ont été menées par l’imposition de la théorie du gender à l’école, une doctrine qui vise à brouiller l’identité des enfants concernant leur appartenance sexuelle. Le sexe est d’ailleurs un sujet de préoccupation de plus en plus important pour les conditionneurs d’enfance puisqu’il est question de les « éduquer » dès leur plus jeune âge aux différentes pratiques possibles et imaginables à travers des manifestations allant du « zizi sexuel » à la « sexothèque » ou au « baiser de la lune » (https://comitecedif.wordpress.com/2012/04/10/le-baiser-de-la-lune/).

Elles se poursuivent par la faculté de décider de l’abandon d’enfant et par la loi dite du « mariage pour tous », mais ces deux sujets sont tellement complémentaires et porteurs d’enseignements, que nous les abordons ici (https://comitecedif.wordpress.com/2013/06/05/les-enjeux-de-la-manif-pour-tous/).

Que nous nous fassions cependant bien comprendre : le CEDIF n’est pas une association de prudes, de pères et mères la vertu ou d’homophobes. La question n’est absolument pas là et chacun peut, à l’âge adulte se déterminer comme il le souhaite. Non, le CEDIF défend l’individu et selon le principe de subsidiarité l’institution qui en résulte, à savoir la famille.

À ce titre, l’État n’a pas à propager dans le cerveau des enfants des conceptions et idéologies que les hommes de l’État entendent encourager de façon fort peu innocente.

Ainsi les pratiques qui tendent à ériger un mur d’incompréhension entre les enfants et des parents présentés le plus souvent comme « réacs » sont des pratiques qui relèvent du totalitarisme celui là même que nous dénoncions dans notre manifeste. Ce totalitarisme qui rend les enfants étrangers à leur propre famille pour les livrer pieds et poings liés à ceux qui feront leur malheur en se nimbant de bons sentiments et de progressisme.

Cette recette est vieille comme le monde et pourtant, elle semble avoir échappé à nos contemporains, visionnez donc cette séquence de Pinocchio, elle est éloquente :

commentaires
  1. maroussia dit :

    Oui, nous sommes en présence d’une IDEOLOGIE totalitaire et mortifère. Tout est lié, placements, interventions des services sociaux dans l’intimité des familles, introduction de l’idéologie du genre dans les programmes scolaires et même les crèches. Matraquage pro-homosexualité dans les médias et les écoles, Mariage pour Tous qui contribue á devaloriser l’emgagement et la cellule familliale, PMA et GPA, promotion de la pornographie, recherche sur l’embryon, euthanasie…Comment ne pas voir la convergence de tout cela vers la négation de la valeur de l’être humain. par la destruction de la famille, la rupture des solidarités naturelles, la chosification du corps humain, en commençant par les enfants ? Cette idéologie s’effondrera comme tous les totalitarismes, mais après combien de souffrances et de vies détruites? Français, Européens, réveillez-vous. Le combat commence !

  2. genevieve leconte dit :

    L’objectif numéro un semble être la destruction de la famille car la famille est sacrée et la base de notre société et par extension, notre civilisation. Le mariage pour tous, PMA, enlèvement des enfants, idéologie du genre et j’en passe sont les moyens efficaces. Chaque moyen est un combat mais défendre la famille, coute que coute, est une guerre. Personnellement, je me considère en guerre.

    • comitecedif dit :

      Geneviève, Maroussia, il faudra bien que l’on se défende cela passe par des actions mais aussi et surtout par la conscientisation, car ce que nous avons compris, il faut que toutes les familles le comprennent aussi afin d’empêcher l’Etat de nous diviser.

      • Naudot dit :

        Si l’incompréhension était souvent due au manque de savoir jusqu’à un proche passé,celle-ci devrait aujourd’hui faire place à ce que vous appelez conscientisation et actions!
        Mais le gouffre né en ce passé n’est-il pas le même,sinon plus béant, aujourd’hui entre le savoir et la reconnaissance-donc l’application et l’utilisation-de ce savoir?

      • comitecedif dit :

        L’utilisation du savoir pour l’action : praxis, suppose effectivement de saisir la situation qui est la nôtre, de la saisir pour avoir ensuite la volonté de mettre en place des actions à même de contrer une évolution qui n’a rien d’inéluctable. Les mouvements actuels en faveur de la famille, peuvent nous rendre optimistes sur ce point.

  3. Naudot dit :

    Reconnaissons qu’en plus d’être chatiée par des exactions « légalisées »la victime sera encore plus amérement exposée à la double peine dont son entourage,soit fataliste,soit égoiste ou soit trouillard,n’omettra pas de lui infliger par son statisme et sa spectative même complaisante!
    L’exploitation de cette situation de solitude est la vraie porte ouverte aux exactions et au plus profond désarroi des victimes!
    Ce n’est pas à l’acteur de faire le spectateur mais l’inverse!

  4. TERRIOU Bruno dit :

    Toit ça est bien triste et ça ira pas en s’améliorant, vue que l’Union Européenne axe que sur l’argent mais pas des droits des citoyens Européens, tout ce qui est écrit au niveau de la Charte n’ est que de la poudre aux yeux, droits de l’enfant, droit a un procès équitable, droit a une bonne administration, l’ interdiction d’abus de droit.(ce que dispose le plus souvent les services sociaux) en se livrant a des activités ou des actes dans le but détruire les droits reconnus par la présente Charte, bafouant le respect a la vie privée et familiale pour enfreindre les droits de l’enfant

    • Naudot dit :

      Oui,Mr Terriou,l’absolue tristesse est de contaster que votre premier ennemi qui fortifiera par sa résignation les agissements des voyous d’état,est votre frére ou votre ami(e)!

  5. maroussia dit :

    Geneviève, moi aussi je suis en guerre. Ou plutot, je suis entrée en résistance. Je n’espérais pas le réveil que nous vivons aujourd’hui avec la lutte contre le Mariage pour Tous avant de longues années. C’est une vraie surprise. Il faut profiter de cette vague de fond. Il est évident pour nous que les enfants placés serviront à alimenter, de gré ou de force, les filières d’adoption du fait du tarissement prévisible de l’adoption internationale. Nous avons là une vraie fenêtre de lancement, le déficit d’information est immense, et dans ce nouveau contexte, des oreilles attentives apparaissent. J’ai commencé ce que j’appelle « ma tournée des popotes » politiques, en nouant des contacts afin d’ouvrir des portes pour informer des responsables politiques locaux ou nationaux de ce que les placements sont massivement INJUSTIFIES. Un combat se mène en premier par l’information. Une chose que nous pouvons tous faire c’est poster sur tous les sites et blocs d’information que nous fréquentons, dès qu’un sujet touche de près et de loin aux placements. Un exemple : les budgets départementaux sont en difficulté ? On peut expliquer dans un commentaire à quoi sert le colossal budget de l’aide sociale à l’enfance. Chaque fois, quelques personnes réagissent avec intérêt, les autres sont au moins informées. Communiquons…cassons l’image de l’ASE et des juges sauveurs d’enfants martyrs à chaque occasion. Nous savons aussi que les petits martyrs passent inaperçus.

  6. Naudot dit :

    Un monde enchanté:
    Si nous avions l’honnéteté de reconnaitre la dépense négative d’énergie dévoluéé à la mégalomanie d’une poignée de malades névrosés de notre monde,,la faim et les maladies n’existeraient pas et tous nos enfants seraient des « énarques »!
    Mais la création des différences amenant à la guerre,à la faim,à la maladie,à la destruction de notre environnement, que CHACUN(E) de nous s’ acharne à consciensieusement fabriquer et conforter au quotidien est bien le seul réel héritage que nous laissons à nos enfants que nous prétendons malhonnétement aimé et pour lesquels nous prétendons faussement vouloir un monde enchanté!

    • Naudot dit :

      OUI:
      nous prétendons hypocritement de travailler et élire par et pour le nom du respect et de la démocratie alors qu’en élisant DANS ce systéme-dont nous voulons croire être l’unique immaginable- nous élisons la dictature et celle que nous construisons pour nos enfants!
      L’hypocrisie tombe quand la réalité prend le pas!
      Quand la dictature vole nos enfants,notre intégrité!
      La vie.
      Elus(es) voleurs et menteurs!
      Justice corrompue!
      Administration de voyoux!
      ONG qui sans ces voleurs,ces corrompus(es) et ces voyoux n’existeraient pas!
      Continuons à voter,ainsi nous légaliserons DEMOCRATIQUEMENT ces voleurs et leur justice corrompue et tous ces voyous SS contestés mais que nous continuons à mettre en place!

  7. Naudot dit :

    L’ile enchantée des hypocrites:
    Plus il y a d’informations,moins on(elles) veut savoir:
    Je ne me rappelle pas si j’étais présent à 1000 ou 5000 enterrements d’enfants à cause de la faim ou du manque de médicaments mais je me rappelle de l’enterrement de mon fils décédé par manque de soins médicaux!
    J’accuse la France du meurtre de mon fils.
    Alors que mon fils se mourrait,la France a décidé qu’il était plus profitable pour vous tous(tes)(avec votre bénédiction)que je sois emprisonné pendant 32 mois pour avoir contribué à la mise en place d’une banque de céréales avec des nomades sédentarisés par force ,pour aider un diplomate de l’ambassade de France avec sa valise de diamants coincé dans l’ambassade DEPUIS PLUS D’UN AN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s